dimanche 1 janvier 2017

2017, en gris



Bonjour à tous,

Et merci d’être encore là.

Je suis désolé, je devrais rire, chanter,
c’est la nouvelle année.

Mais je n’y arrive pas. Trop d’horreurs,
trop de laideur, trop de bêtise tragique m’inquiètent,
trop de choix récents menacent de conséquences dramatiques.

Alors, ne m’en veuillez pas si cette courte nouvelle
n’est pas particulièrement optimiste : 


Je nous souhaite à tous une année 2017
meilleure que ce qu’elle laisse envisager.

Philippe Colliard

PS :   je vous parlerai bientôt à nouveau de maths,
         avec, je l’espère, un peu plus d’enthousiasme.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

La parole est à vous :)