mardi 30 juin 2015

Mathématiques : pour un brevet libéré !



Libéré ? Mais libéré de quoi ?

D'un mensonge, d'abord : non, le DNB (diplôme national du brevet) n'est plus un diplôme de fin de troisième... 
En tout cas, pas en maths : comme vous pourrez le vérifier en cliquant sur « ébauches »,
puis sur « Brevet 2015 (métropole) : classement des questions par niveaux »,
seules 4 questions sur 23 portent sur le programme de troisième - pour un total d'environ 7 points sur 36 (« environ », par ce que je n'ai pas accès au barème officiel).
Vous pouvez retrouver le sujet du brevet ici :
 http://www.apmep.fr/IMG/pdf/Brevet_Metro_Antilles_juin_2015.pdf . 

D'une contrainte, ensuite : celle de faire le grand écart, en troisième, entre la « préparation au brevet » et l'enseignement du programme - qui n'ont, je le redis, rien à voir. Chaque année, de nombreuses heures utilisées au nom du brevet nous manquent cruellement dans la préparation au lycée.

Du ridicule, enfin : face à ceux de nos élèves qui, après avoir dormi, joué, ou séché toute l'année, obtiennent la moyenne au brevet... Mais également face à ceux de nos élèves qui ont joué le jeu, qui ont travaillé sérieusement et qui, après l'épreuve, aimeraient parfois nous demander des comptes, même s’ils l’osent rarement : c'est pour ça qu'ils ont bossé, pour ça qu'on a pris tout ce temps ?

Comment libérer le brevet ?

Si vous cliquez sur « ébauches », vous remarquez que 10 des 23 questions portaient sur le programme de quatrième, 6 sur celui de cinquième, 3 sur celui de sixième : le DNB est devenu un examen de fin de quatrième !

Une suggestion, alors : pourquoi ne pas officialiser ce fait ? Tout au moins, en mathématiques.

Imaginez le DNB de mathématiques en fin de quatrième!

Les questions qui sont posées correspondent bien à l'esprit de la quatrième :
les préparer pourrait en motiver les élèves, passer l'examen les valoriserait…
Les « recalés » pourraient le représenter en fin de troisième, avec peut-être un peu plus de conviction ?

… Et nous pourrions enfin permettre à la troisième d'assurer sa fonction principale : bien préparer à la seconde !

Merci à tou(te)s de suivre ce blog

À bientôt ?

Philippe Colliard

P.S. :  outre le B.O. spécial du programme officiel, dont je me suis servi pour étayer
           le classement des questions par niveau, et que vous trouverez ici :
           je voudrais attirer votre attention sur le remarquable travail de Frédéric Léon :     
                          … Et en particulier sur ses deux tableaux synoptiques :
                              De la sixième à la seconde et   de la sixième à la terminale


           … Vous ne serez pas déçus :) 

      

1 commentaire:

  1. Je suis complètement d'accord avec vous et ce sujet me permettra de faire le point sur le niveau de début d'année de mes futurs 3eme.

    RépondreSupprimer

La parole est à vous :)